Demandez votre voyance en ligne

Constellation du Taureau

Constellation du Taureau

Le Taureau est une constellation zodiacale très visible qui, dans le ciel boréal, culmine à minuit au début de décembre. Elle se trouve au nord-ouest d’Orion et abrite deux amas d’étoiles visibles à l’oeil nu, les Pléiades et les Hyades, qui forment un groupe clairsemé autour d’Aldébaran (alpha Tauri, rouge pâle), l’« Œil du Taureau », une étoile de magnitude 1. Proche de l’écliptique, Aldébaran était l’une des quatre étoiles royales qui, dans la course du Soleil, il y a 5 000 ans, marquaient les équinoxes et les solstices ; elle correspondait à l’équinoxe de printemps. Les autres étaient Antarès, dans le Scorpion (équinoxe d’automne), Régulus, dans le Lion (solstice d’été), et Fomalhaut, dans le Verseau (solstice d’hiver).

L’étoile rouge Aldébaran (alpha Tauri) marque l’oeil du taureau, et Al Nath (bêta Tauri) la corne. Le groupe de sept étoiles des Pléiades constitue l’épaule de l’animal, bien que, dans la mythologie grecque, ces étoiles aient une place à part et soient appelées les « Sept Soeurs ».
La silhouette, dans le ciel, ne représente que la partie avant du Taureau, dont la tête est baissée, comme s’il chargeait. La corne la plus au nord est marquée par une étoile blanche de magnitude 2, Al Nath (bêta Tauri). Parce qu’elle coïncidait avec l’équinoxe de printemps entre 4000 et 1700 av. J.-C., l’époque où les Mésopotamiens fondèrent l’astronomie, la constellation du Taureau fut l’une des premières à être étudiée. Le symbole du taureau est un thème récurrent, même dans la tradition hébraïque, où cet animal fut assimilé à un boeuf. En Perse, cette constellation représentait le taureau Mithra, le dieu qui allie la pureté et l’invincibilité du Soleil à un esprit guerrier et qui, comme

Constellation du Taureau
Votre vote ?