Jupiter

Jupiter

Séance de Tarots ?

Séance Astrologie ?

Séance de Voyance ?

Analogies astronomiques : Valeurs d’ampleur et d’autorité, données par le spectacle de la planète la plus volumineuse qui entoure le Soleil et tourne sur son axe vertical avec majesté, emportant dans sa course le cortège de ses nombreux satellites.

Elément : L’Air. Age de la vie : La maturité de l’homme épanoui à l’âge de la réussite et du repos, après le tumulte marsien. L’âge du fruit. Principe général : Principe de cohésion, de coordination, d’organi-sation, d’ordre, tendant à fondre dans une unité globale l’instinctif et le raisonnable, la passion et la réflexion, le terrestre et le céleste.

Tempérament : Sanguin.

Fonctions physiologiques : La fonction hépatique; la circulation artérielle. Physiopathologie : Processus pléthorique, hypertrophique, congestif, inflammatoire. Caractérologie : Extraversion, et plus précisément type Sensation extravertie Colérique (Emotif — Actif — Primaire ). Le jupitérien se retrouve tout à la fois dans le Sanguin traditionnel, le Pic nique cyclothyme de Kretschmer, le type Sensation extravertie de Jung et le Colérique de Le Senne ; mais il est en général plutôt l’un que l’autre.

Fonctions psychologiques : Jupiter symbolise les tendances d’épanouissement affectif qui prennent naissance au stade « oral » des psychanalystes, avec la satisfaction des appétits digestifs du nourrisson, le jupitérien se présentant comme « un bébé qui a bien tété ». Cette disposition infantile se transforme à l’âge adulte en chaude participation à la vie : gourmandise, ambition, appétits et consommation, optimisme, confiance, générosité, bonté, protection, philanthropie, paternité, pacifisme, sympathie pour la nouveauté… Il s’agit d’une tendance oblative qui consiste à donner de soi, à aller vers autrui, à déplacer l’élan vital de son ego à l’univers environnant, tout en s’épanouissant dans ses instincts de propriété. Elle conduit à se dilater, à profiter, à réussir matériellement, socialement et affectivement en syntonie, en symbiose avec son milieu.

Psychopathologie : L’hypertrophie du moi, le délire de grandeur.

Morphologie : Type du magister. Corpulence; belle stature (du « petit gros » à « armoire à glace ») avec profil arrondi qui s’épaissit avec l’âge; formes pleines, charnues, ventrues, arrondies, élastiques, entre la sphère et le cube. Visage au modelé plein, avec un nez charnu, un menton gras, une barbe fournie qui compense une calvitie trop précoce et un teint coloré. Impression générale d’entrain, de dignité, de bienveillance, de jovialité ou d’autorité.

Professions : Consistant à patronner, diriger, organiser, représenter, parlementer, répandre, jouer un rôle… (fonction publique, directeur, régisseur, représentant, banquier, homme d’affaires, négociant, acteur, cuisinier, pâtissier…).

Arts : La prose, le réalisme chaud, le descriptif, le pittoresque, l’humour, le roman, la fresque.

Destinée : Symbolise les protections, acquisitions et profits maté-riels, la richesse, le confort, ainsi que les distinctions honorifiques; en un mot, les ambitions satisfaites. Personnages : Les gens représentatifs et influents; les protections et appuis.

Social : L’administration, la bourse, le barreau, le culte…; les classes dirigeantes, la bourgeoisie, la démocratie libérale; la prospérité, l’ordre, les traités, les armistices, la paix.

Cas historiques : Balzac, Buffon, Curnonsky, Edouard VII, Guil-laume Ier, Hindenburg, Honegger, Hugo, Luther, Mirabeau, Mistral, Raimu, Renoir, Rodin.

Jupiter
4.8 (96.67%) 30 votes